Voici le troisième épisode de Mensetsu ! Nous accueillons Julien, acheteur, qui a vécu au Japon une dizaine d’années pour choisir de rentrer le mois dernier en France pour raison professionnelle.

 

 

Vous pouvez maintenant nous contacter sur mensetsuky@gmail.com alors n’hésitez pas à nous poser des questions et laissez des commentaires.  N’oubliez pas de mettre des étoiles sur la plateforme Itunes et Facebook également. Enfin vous pouvez nous suivre sur Twitter.

Musiques :

  • FFXIV OST – Susano’s Theme
  • She – Coloris
  • Yoko Kanno – The Real Folk Blues

10 réflexions au sujet de « Mensetsu #3 – Julien – Acheteur »

  1. Pour avoir passé 8 ans a Tokyo, je partage les impressions de Julien.
    Attention cependant a l’atterissage en France, c’est beaucoup plus dur que ce que l’on s’imagine.
    Pour moi, beaucoup de nostalgie du Japon, même après 3 ans a Paris.
    Heureusement que j’y retourne 1 ou 2 fois par an

    Julien me rapelle cependant tout ce qui était usant là-bas et c’est bien

    • Qu’est ce qui est dur une fois rentrée en France ? Ce blues du retour de l’expat j’en entends souvent parler. Merci pour votre commentaire !

  2. Bravo pour votre travail sur ce podcast. Vos invités sont passionnants et les conversations qui dévient parfois des questions prennent toujours des tournures très intéressantes.
    Cela me rappelle beaucoup de souvenirs…
    Longue vie à Mensetsu, on en veux plus 😉

  3. Du coup ce pourrait être intéressant de refaire un podcast « retour en France » 1 an plus tard, pour recueillir les sentiments, sensations du retour au bercail.

  4. Bonsoir,

    Comme dit plus haut dans les commentaires, moi aussi qui ai vécu au japon pendant un moment (en visa vacances travail notamment + 5 voyages en touriste), je me suis reconnu dans ce témoignage. Maintenant de retour en France, le choc a été dur car le Japon est très différent et il y a un « culture clash » quand on revient tout comme quand on arrive.
    Mais justement c’est, en tout cas pour moi, un des buts du voyage et de l’expatriation : sortir de sa zone de confort, se remettre en question.

    Quand on vient d’un milieu privilégié et que l’on doit vendre sa montre car on a plus rien pour payer son loyer cela permet de grandir, de mûrir…

    Je pense que ce genre de podcasts et a conseiller a tous ceux qui souhaitent partir au japon en dehors d’un Visa touriste, pour se préparer à ne pas voir que du bon.

    Aussi je vais le partager à mes amis et je vais en faire la pub à la hauteur de mes moyens.

    Nice Job !

    • Bonsoir Thomas,

      Merci pour votre commentaire ! J’espère que les prochains vous plairont tout autant !

  5. « les informations françaises catastrophiques »: oui une vraie catastrophe..toujours en cours…mais déjà oubliée…comme tous ces déchets radioactifs répartis partout dans le Japon (money money!!!) comme à Yokohama et dans bien d’autres préfectures…attention au retour de bâton!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web